Vie liturgique

La vie liturgique à l'église Saint-Serge est assurée par le clergé de la paroisse, en slavon, selon l'ordo de la tradition orthodoxe russe.

La paroisse utilise pour les célébrations liturgiques le calendrier julien (ancien style).

Les célébrations liturgiques ont lieu les dimanches et fêtes (le jour même et la veille).

En semaine le cycle quotidien est également assuré soir et matin.

Homélie

Chers frères et sœurs, nous avons écouté le saint évangéliste Luc nous raconté l’appel, la vocation des trois premiers disciples du Christ : Simon-Pierre, Jacques et Jean, fils de Zébédée ou selon st Marc et st Mathieu les quatre disciples puisqu’ils y ajoutent André, le frère de Pierre.
Le Christ voit Simon pêcher au bord du lac, il monte sur sa barque et prêche au peuple sur le rivage. Ensuite il lui dit d’aller au loin pêcher des poissons, celui-ci doute de la réussite mais la pêche est un succès. Simon-Pierre comprend enfin, effrayé, qui est devant lui : le Seigneur, c’est ainsi qu’il le nomme car précédemment il l’avait seulement nommé « Maître ». Le Christ lui annonce alors qu’il ne va plus pêcher des poissons mais des hommes c’est-à-dire qu’il lui annonce son apostolat. Nous comprenons que Simon, sur sa barque, le pêcheur de poissons devient Pierre l’apôtre qui mène les hommes à l’Eglise, cette nouvelle barque. L’image du bateau naviguant sur les eaux représentant l’Eglise au sein du monde, nous est bien connue.
Mais pour nous chrétiens, un autre aspect est fondamental dans ce récit de st Luc. Rien n’est possible sans Dieu. Ainsi dans cette histoire, Simon-Pierre doute, ne croit pas qu’il est possible d’attraper des poissons puisqu’il a essayé avec ses compagnons et ils n’ont rien pris. Le Christ leur dit d’aller au loin et alors ils remplissent tellement leurs filets qu’ils sont prêts à craquer ce qui souligne la surabondance divine. Ce passage est nommé la pêche miraculeuse car le Christ fait un miracle. C’est vrai mais st. Nikola de Žiča nomme cela l’Evangile de l’abondante pêche. Dieu n’est pas un miracle mais Dieu est richesse, abondance dans l’amour qu’il porte aux hommes et qui s’exprime par sa bénédiction sans laquelle toute action du chrétien n’est pas possible. C’est pourquoi notre vie chrétienne est ponctuée de prières personnelles ou communautaires, demandant la bénédiction de Dieu. Dieu nous entend et nous donne en abondance comme pour lors de cette pêche.
Le saint roi serbe Vladislav, dont nous commémorons aujourd’hui le mémoire, comme tous les hommes politiques de son époque, au XIIIe siècle, a dû faire face à des situations délicates, conflictuelles mais toujours, il est resté fidèle à l’orthodoxie. Non seulement par crainte de Dieu mais par amour de Dieu comme la prouvé toute sa famille son grand-père st.Siméon le Myrobilite, son père st.Simon, son oncle, st.Sava, premier archevêque serbe dont il récupère les reliques à Trnovo, en Bulgarie. Il lui était difficile de sortir de cette sainte famille, d’échapper à cette sainte lignée des Némanides. Sa reconnaissance à Dieu il l’a marqué aussi en fondant le magnifique monastère de Mileševa en 1225 puis à la fin de sa vie, en devenant le moine Jean. Il a toujours cherché la bénédiction de Dieu ce que nous aussi nous devons régulièrement faire.

Diacre Nikola

Les cycles de la vie liturgique

Conférence du Père Alexis Kniazeff († 1991)

sur les cycles de la liturgie orthodoxe selon le rite byzantin

Conférence donnée le 18 décembre 1984 devant les jeunes de l'ACER, à la paroisse Saint-Serge. Durée 48 minutes